Depuis samedi, je suis en Irlande pour un stage d’acting. J’ai découvert celui-ci grâce à ma professeur de théâtre anglais : Cate. 

L’école se trouve à Gormanston, à 30 minutes de Dublin. Cinq stages sont proposés du 6 au 12 août. 

  1. COURSE A – David Scott, America’s Second Wave. The Influence of Mamet and Shepard
  2. COURSE B – Shane Farrell, From The Bathroom To Broadway
  3. COURSE C – Joerg Andrees, Good and Evil in Characters
  4. COURSE D – Eric Weitz, The Power of Laughter: Comic text into performance
  5. COURSE E – Peta Lily, The Alchemy of Archetypes

Après peu d’hésitation, j’ai décidé de prendre le stage C, avec Joerg Andrees sur les bons et mauvais personnages.  Il m’avait de suite tapé dans l’oeil et depuis que j’ai réserver, je n’ai qu’une hâte : c’est de commencer ce stage. Ce thème m’intéresse énormément. Cependant, j’ai quelques doutes qui subsistent dans mon esprit que ça soit au niveau de la langue ou niveau acting.

Est-ce que j’ai un assez bon niveau en anglais ? Ais-je assez de vocabulaire ? Mon accent sera t-il compréhensible ? Vont-ils me comprendre ? Après tout, l’anglais n’est pas ma langue maternelle bien que j’ai fais des progrès depuis le début de l’année. Être bilingue est un de mes principaux objectifs pour cette année mais ce n’est pas encore le cas. L’accent français que j’ai travaillé avec Cate est toujours présent bien que j’essaie de travailler cela aussi. 

La peur de bloquer est importante aussi, de ne pas avoir d’imagination au moment de faire l’exercice. Mais il y a aussi le fait d’être hors-sujet ou de surjoué. Pour l’instant, je n’ai pas eu affaire avec ce dernier, et je ne vais pas m’en plaindre. Cependant, j’ai cette petite appréhension de ne pas réussir à utiliser mes émotions ou de jouer correctement

Pourtant, j’essaie de me reprendre. Après tout, j’ai énormément progressé depuis le début de l’année. Plusieurs personnes qui sont présentes ne sont pas anglais. Je suis ici pour progresser et il n’y a aucune raison à ce que je me mette la pression pour ça. Puis le thème que j’ai choisi m’a l’air vraiment intéressant. Je ferais certainement un article dessus à mon retour. 

 

Publicités

4 commentaires sur « Les doutes liés au théâtre »

  1. Bravo Mary, je ne peux que t’encourager dans cette belle démarche.
    Je compare toujours le théâtre à l’écriture : on va chercher une émotion brute au plus profond de soi pour la partager, c’est un beau cadeau. ça faisait longtemps que je n’y avais pas pensé. Tu me fais un beau cadeau avec cette belle pensée 😉

    1. Bonsoir !
      Merci beaucoup pour ton commentaire, ça me fait énormément plaisir. C’est exactement ça oui, et parfois, ce n’est pas facile de se montrer de cette façon. 🙂

  2. Vas-y la force est avec toi ! La peur est toujours au fond de nous, toujours prête à nous empêcher de vivre à fond ce qui nous arrive. Ne lui fais pas ce cadeau, vaincs la 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s